Historique du bateau

 


Le Touriste à Paris

Ce bateau faisait partie d’une flotille de 4 bateaux de type « express amélioré » commandé par les Grands Magasins du Louvre pour promouvoir leur clientèle pendant l’Exposition Universelle de 1889 à Paris. Ces bateaux sont donc contemporains de la Tour Eiffel, édifié pour la même occasion. La commande a été passée aux Forges et Ateliers de St Denis, déjà constructeur important de bateaux express, mais il est vraisemblable que pour tenir la date de lancement, le constructeur français a sous traité cette unité en Belgique. 

 

La flotille « Louvre » est parfaitement reconnaissable par ses décorations somptueuses à l’avant et à l’arrière du bateau, ce qui permet d’assurer la traçabilité France>Belgique.
Un autre bateau de type express, portant le même nom « Le Touriste » est resté en France et affecté à une ligne touristique régulière Paris gare d’Orsay jusqu’au Pecq, d’abord quotidienne, puis tous les dimanches. Ce bateau apparaît sur de nombreuses cartes postales au moins jusqu’en 1914.

Entre Paris et Le Pecq

 

Commande et début de construction supposé 1888
Entrée en service sur la Seine pour l’exposition universelle de Paris 1889 
Mise en vente des 4 bateaux « Louvre » (dont 1 acquis par les bateaux parisiens) janvier 1890
Un des bateaux, rebaptisé « le Touriste » vendu à la société des bateaux à vapeur de Namur 1891
Entrée en service sur la Meuse : trajet quotidien Namur>Dinant>Namur 3 juin 1892
Suppression des décorations de proue et de poupe 1898
Exploitation de lignes touristiques régulières sur la Meuse Pendant 50 ans
Sabordage par l’armée anglaise devant l’avance allemande décembre 1944
Renflouage du Touriste 1 (après un premier renflouage « au lard »)  printemps 1945
Reprise des croisières sur la Meuse, avec propulsion machine à vapeur 1948
Adjonction d’un moteur Diesel, arrêt machine à vapeur & chaudière servant de lest 1964
Classement patrimoine historique en Belgique Wallonne 28 mars 1995
Désarmement du service actif et hivernage 2008
Mise en vente 2009

La période Belge